Produire de l'électricité solaire

Écrit par les experts Ooreka

Gagnez 10 à 15 K€ sur 20 ans.

Panneaux solaires photovoltaïques au grand air

Lorsque votre installation de panneaux solaires est connectée au réseau, vous avez la possibilité de devenir vous-même producteur d'électricité :

  • EDF vous achète le kWh que vous produisez pour les 20 ans à venir à condition que vous respectiez le délai de mise en service prévu par l'arrêté du 4 mars 2011 :
    • La mise en service de l'installation doit être effective au maximum 18 mois après la demande de raccordement au réseau public : dans ce cas contrat sur 20 ans.
    • Si vous dépassez ce délai, la durée de votre contrat est diminuée du triple de la durée du dépassement.
    • Si ce délai est dépassé à cause des travaux de raccordement au réseau, vous ne serez pas pénalisé.
  • Cela peut vous rapporter de 10 à 15 000 € sur 20 ans.
  • C'est une aubaine en France (un scandale disent certains), mais déjà beaucoup de particuliers en profitent !

Vous revendez votre kWh plus cher que le tarif EDF !

L'énergie électrique fournie au réseau est achetée.

L'article L. 314-1 du Code de l'énergie prévoit que EDF est tenue d'acheter l'électricité produite par certaines installations dont l'État souhaite encourager le développement. La liste des installations éligibles à l'obligation d'achat est fixée par le décret n° 2016-691 du 28 mai 2016.

Les tarifs d'achat sont ajustés chaque trimestre et garantis sur une durée de 20 ans. Vous bénéficiez donc pendant 20 ans du tarif en vigueur au moment de l'envoi de votre demande de raccordement. Ils sont définis selon plusieurs niveaux en fonction de la nature et de la puissance de l'installation.

Suite à l'arrêté du 9 mai 2017, les tarifs de rachat de l'électricité photovoltaïque ont changé.

Le tarif d'achat pour les installations en vente totale est le même pour toutes les installations, avec une prime dégressive pour les installations en IAB. Les installations en autoconsommation bénéficient d'une prime qui varie selon les installations et le surplus d'électricité est revendu à EDF avec une obligation d'achat fixée à 0,10 €/kWh pour les installations de moins de 9 kWc et 0,06 €/kWh pour les installations de 9 à 100 kWc.

Bon à savoir : l'installateur doit être qualifié RGE pour que vous puissiez bénéficier du tarif d'achat et de la prime d'autoconsommation.

Depuis le 10 mai 2017, les tarifs de rachat sont fixés comme suit :

Type de vente Type d'installation Tarifs d'achat (c€/kWh)
Du 10 mai 2017 au 30 juin 2017 Du 1er juillet 2017 au 30 septembre 2017 Du 1er octobre 2017 au 31 décembre 2017
Vente totale Intégration au bâti ( avec prime IAB jusqu'au 30/09/18) ≤ 3 kWc 18,7 + 4,5 de prime = 23,2 18,65 + 3,75 de prime = 22,40 18,48 + 3 de prime = 21,48
≤ 9 kWc 15,9 + 4,5  de prime = 20,4 15,85 + 3,75 de prime = 19,60 15,71 + 3 de prime = 18,71
Intégration simplifiée au bâti (ISB) ≤ 3 kWc 18,7 18,65 18,48
≤ 9 kWc 15,9 15,85 15,71
Non intégré au bâti ou IAB/ISB < 100 kWc ≤ 36 kWc 12,075 12,07 12,07
≤ 100 kWc 11,5 11,46 11,36
Autoconsommation avec vente de surplus Sur bâtiment et respectant les critères généraux d'implantation ≤ 3 kWc prime de 400 €/kWc + vente à 10 prime de 390 €/kWc + vente à 10 prime de 390 €/kWc + vente à 10
≤ 9 kWc prime de 300 €/kWc + vente à 10 prime de 290 €/kWc + vente à 10 prime de 290 €/kWc + vente à 10
≤ 36 kWc prime de 200 €/kWc + vente à 6 prime de 190 €/kWc + vente à 6 prime de 190 €/kWc + vente à 6
≤ 100 kWc prime de 100 €/kWc + vente à 6 prime de 90 €/kWc + vente à 6 prime de 90 €/kWc + vente à 6

Avant le 10 mai 2017, les tarifs de rachat étaient fixés comme suit :

Type d'installation

Tarifs d'achat

Du 1er janvier 2017 au 31 mars 2017

Du 1er avril 2017 au 10 mai 2017

Intégrée au bâti

[0-9 kW]

23,54 c€/kWh

23,19 c€/kWh

Intégrée simplifiée au bâti

[0-36 kW]

12,38 c€/kWh

12,15 c€/kWh

[36-100 kW]

11,76 c€/kWh

11,54 c€/kWh

Non intégrée au bâti ou IAB/ISB > 100 kWc

[0-12 MW]

5,36 c€/kWh

5,36 c€/kWh

Pour 2016, les tarifs de rachat étaient fixés comme suit :

Type d'installation

Tarifs d'achat

Du 1er janvier 2016 au 31 mars 2016

Du 1er avril 2016 au 30 juin 2016

Du 1er juillet 2016 au 30 septembre 2016

Du 1er octobre 2016 au 31 décembre 2016

Intégrée au bâti

[0-9 kW]

25,01 c€/kWh

24,64 c€/kWh

24,29 c€/kWh

23,93 c€/kWh

Intégrée simplifiée au bâti

[0-36 kW]

13,82 c€/kWh

13,27 c€/kWh

12,72 c€/kWh

12,47 c€/kWh

[36-100 kW]

13,13 c€/kWh

12,62 c€/kWh

12,13 c€/kWh

11,89 c€/kWh

Non intégrée au bâti ou IAB/ISB > 100 kWc

[0-12 MW]

5,96 c€/kWh

5,81 c€/kWh

5,65 c€/kWh

5,51 c€/kWh

L'article L. 314-6-1 du Code de l'énergie prévoit la possibilité de céder le contrat d'achat à des organismes agréés, selon des modalités prévues par le décret n° 2016-690 du 28 mai 2016. L'ordonnance du 3 août 2016 relative aux énergies renouvelables précise que cette cession peut intervenir à tout moment.

Votre investissement est rentabilisé sur 7 à 11 ans

Exemple pour un système intégré au bâti de 2000 Wc adapté à une famille de 4 personnes.

Si vous vivez :

  • Dans le sud : votre investissement est rentabilisé en 10 à 13 ans.
  • Dans le nord : entre 14 et 16 ans.

Sur les années suivantes vous gagnez 800 à 1 500 € environ par an selon votre région.

Pas si mal, sachant qu'à priori votre installation tiendra 20-25 ans sans grosse maintenance :

  • Si par exemple vous produisez pour 1 300 € d'électricité par an (selon où vous vivez) pendant 10 ans = 26 000 €.
  • Vous avez investi 12 400 € au départ.
  • Vous gagnez plus de 13 000 € (26 000 – 12 400 € = 13 600 €), desquels vous déduirez toutefois 2 000 à 3 000 € afin de remplacer l'onduleur.

Revendre la totalité (plutôt que simplement le surplus) : c'est plus rentable !

Vous avez la possibilité :

  • soit de vendre la totalité de votre électricité et d'acheter ensuite l'électricité dont vous avez besoin ;
  • soit d'utiliser l'électricité solaire produite pour la maison en priorité et de ne vendre au secteur que le surplus d'électricité.

Si l'on fait un calcul purement économique, il est plus rentable de revendre en totalité son électricité solaire et d'utiliser pour sa consommation personnelle l'électricité normale que de revendre uniquement son surplus.

Si l'on regarde l'aspect écologique : il semble plus raisonnable que vous utilisiez le solaire pour votre propre consommation, en revendant le surplus.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !