Prix du solaire photovoltaique 2017

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Rappel des principes de base du photovoltaïque

Panneau photovoltaique dans l'herbe First Solar,Inc

Vous investissez pour faire installer des panneaux solaires photovoltaïques sur votre habitation.

Vous revendez l'électricité aux opérateurs électriques à un prix avantageux pendant 20 ans, à condition que la mise en service de votre installation soit effective 18 mois après la demande de raccordement au réseau. En cas de retard, la durée de votre contrat sera diminuée du triple de la durée de dépassement mis à part si le retard est dû au raccordement en lui-même.

L'évolution des tarifs de rachat depuis 2010

Suite à l'arrêté du 9 mai 2017, les tarifs de rachat de l'électricité photovoltaïque ont changé :

Le tarif d'achat pour les installations en vente totale est le même pour toutes les installations, avec une prime dégressive pour les installations en IAB. Les installations en autoconsommation bénéficient d'une prime qui varie en fonction des installations et le surplus d'électricité est revendu à EDF avec une obligation d'achat fixée à 0,10 €/kWh pour les installations de moins de 9 kWc et 0,06 €/kWh pour les installations de 9 à 100 kWc.

Bon à savoir : l'installateur doit être qualifié RGE pour que vous puissiez bénéficier du tarif d'achat et de la prime d'autoconsommation.

Tarifs applicables pour les installations effectuées depuis le 10 mai 2017 (arrêté du 9 mai 2017)

Période d'installation Type de vente Type d'installation Puissance Prime Tarifs (c€/kWh)
4e trimestre 2017 Vente totale Intégration au bâti (avec prime IAB jusqu'au 30/09/18) ≤ 3 kWc 3 c€/kWh 18,48 + 3 = 21,48
≤ 9 kWc 3 c€/kWh 15,71 + 3 = 18,71
Intégration simplifiée au bâti (ISB) ≤ 3 kWc - 18,48
≤ 9 kWc - 15,71
Non intégré au bâti ou IAB/ISB < 100 kWc ≤ 36 kWc - 12,07
≤ 100 kWc - 11,36
Autoconsommation avec vente de surplus Sur bâtiment et respectant les critères généraux d'implantation ≤ 3 kWc 390 € 10
≤ 9 kWc 290 € 10
≤ 36 kWc 190 € 6
≤ 100 kWc 90 € 6
3e trimestre 2017 Vente totale Intégration au bâti (avec prime IAB jusqu'au 30/09/18) ≤ 3 kWc 3,75 c€/kWh 18,65 + 3,75 = 22,40
≤ 9 kWc 3,75 c€/kWh 15,85 + 3,75 = 19,60
Intégration simplifiée au bâti (ISB) ≤ 3 kWc - 18,65
≤ 9 kWc - 15.85
Non intégré au bâti ou IAB/ISB < 100 kWc ≤ 36 kWc - 12,07
≤ 100 kWc - 11,46
Autoconsommation avec vente de surplus Sur bâtiment et respectant les critères généraux d'implantation ≤ 3 kWc 390 € 10
≤ 9 kWc 290 € 10
≤ 36 kWc 190 € 6
≤ 100 kWc 90 € 6
2e trimestre 2017 (du 10 mai au 30 juin 2017) Vente totale Intégration au bâti ( avec prime IAB jusqu'au 30/09/18) ≤ 3 kWc 4,5 c€/kWh 18,7 + 4,5 = 23,2
≤ 9 kWc 4,5 c€/kWh 15,9 + 4,5 = 20,4
Intégration simplifiée au bâti (ISB) ≤ 3 kWc - 18,7
≤ 9 kWc - 15,9
Non intégré au bâti ou IAB/ISB < 100 kWc ≤ 36 kWc - 12,075
≤ 100 kWc - 11,5
Autoconsommation avec vente de surplus Sur bâtiment et respectant les critères généraux d'implantation ≤ 3 kWc 400 € 10
≤ 9 kWc 300 € 10
≤ 36 kWc 200 € 6
≤ 100 kWc 100 € 6

Tarifs applicables pour les installations effectuées avant le 10 mai 2017 

Tarifs Puissance Intégration au bâti (IAB) Intégration simplifiée au bâti (ISB) Non intégré au bâti ou IAB/ISB >100 kWc Bonification 10 %
2e trimestre 2017 (du 1er avril au 10 mai 2017) 0-9 kW 23,19 c€/kW - - -
0-36 kW - 12,15 c€/kW - -
36-100 kW - 11,54 c€/kW - -
0-12 MW - - 5,36 c€/kW -

1er trimestre 2017

 

0-9 kW 23,54 c€/kW - - -
0-36 kW - 12,38 c€/kW - -
36-100 kW - 11,76 c€/kW - -
0-12 MW - - 5,36 c€/kW -
4e trimestre 2016 0-9 kW 23,93 c€/kW - - -
0-36 kW - 12,47 c€/kW - -
36-100 kW - 11,89 c€/kW - -
0-12 MW - - 5,51 c€/kW -
3e trimestre 2016 0-9 kW 24,29 c€/kW - - -
0-36 kW - 12,72 c€/kW - -
36-100 kW - 12,13 c€/kW - -
0-12 MW - - 5,65 c€/kW -
2e trimestre 2016 0-9 kW 24,64 c€/kW - - -
0-36 kW - 13,27 c€/kW - -
36-100 kW - 12,62 c€/kW - -
0-12 MW - - 5,81 c€/kW  
1er trimestre 2016 0-9 kW 25,01 c€/kW - - -
0-36 kW - 13,82 c€/kW - -
36-100 kW - 13,13 c€/kW - -
0-12 MW - - 5,96 c€/kW -

 

4e trimestre 2015

0-9 kW 25,39 c€/kW - - -
0-36 kW - 14,41 c€/kW - -
36-100 kW - 13,68 c€/kW - -
0-12 MW - - 6,12 c€/kW -
3e trimestre 2015 0-9 kW 25,78 c€/kW - - -
0-36 kW - 14,70 c€/kW - -
36-100 kW - 13,96 c€/kW - -
0-12 MW - - 6,28 c€/kW -
2e trimestre 2015 0-9 kW 26,17 c€/kW -   -
0-36 kW - 13,95 c€/kW   -
36-100 kW - 13,25 c€/kW   -
0-12 MW - -   -

1er trimestre 2015
0-9 kW 26,55 c€/kW -   -
0-36 kW - 13,47 c€/kW   -
36-100 kW - 12,79 c€/kW   -
0-12 MW - - 6,62 c€/kW -

4e trimestre 2014
0-9 kW 26,96 c€/kW -   -
0-36 kW - 13,75 c€/kW   -
36-100 kW - 13,05 c€/kW   -
0-12 MW - - 6,80 c€/kW -

3e trimestre 2014
0-9 kW 27,37 c€/kW -   -
0-36 kW - 13,96 c€/kW   -
36-100 kW - 13,25 c€/kW   -
0-12 MW - - 6,98 c€/kW -

2e trimestre 2014
0-9 kW 27,94 c€/kW -   -
0-36 kW - 14,16 c€/kW   -
36-100 kW - 13,45 c€/kW   -
0-12 MW - - 7,17 c€/kW -

1er trimestre 2014
0-9 kW 28,51 c€/kW -   -
0-36 kW - 14,54 c€/kW   -
36-100 kW - 13,81 c€/kW   -
0-12 MW - - 7,36 c€/kW -

4e trimestre 2013
0-9 kW 29,10 c€/kW -   32,01 c€/kW
0-36 kW - 14,54 c€/kW   15,99 c€/kW
36-100 kW - 13,81 c€/kW   15,19 c€/kW
0-12 MW 7,55 c€/kW 7,55 c€/kW 7,55 c€/kW 8,30 c€/kW

3e trimestre 2013
0-9 kW 29,69 c€/kW -   32,66 c€/kW
0-36 kW - 15,21 c€/kW   16,73 c€/kW
36-100 kW - 14,45 c€/kW   15,89 c€/kW
0-12 MW 7,76 c€/kW 7,76 c€/kW 7,76 c€/kW 8,53 c€/kW

2e trimestre 2013
0-9 kW 30,77 c€/kW -   33,85 c€/kW
0-36 kW - 16,81 c€/kW   18,49 c€/kW
36-100 kW - 15,97 c€/kW   17,57 c€/kW
0-12 MW 7,96 c€/kW 7,96 c€/kW 7,96 c€/kW 8,78 c€/kW

1er trimestre 2013
0-9 kW 31,59 c€/kW -   34,75 c€/kW
0-36 kW - 18,17 c€/kW   19,99 c€/kW
36-100 kW - 17,27 c€/kW   19,00 c€/kW
0-12 MW 8,18 c€/kW 8,18 c€/kW 8,18 c€/kW 9,00 c€/kW
2012 0-9 kW 38,80 c€/kW -   -
9-36 kW 33,95 c€/kW -   -
0-36 kW - 22,49 c€/kW   -
36-100 kW - 21,37 c€/kW   -
0-12 MW - 11,08 c€/kW   -
2011 0-9 kW 46 c€/kW si inférieur à 9kWc 31,4 c€ /kW   -
9-36 kW 40,25 c€/kW - -
0-36 kW - 30,35 c€/kW   -
36-100 kW - 28,83 c€/kW   -
2010 -
  • 58 c€/kW pour les bâtiments d'habitation
  • 50 c€/kW pour les autres bâtiments
42 c€/kW   -

Ces tarifs seront désormais ajustés tous les trimestres, en fonction du nombre de demandes reçues par les gestionnaires du réseau public. En cas de fortes demandes (supérieures aux objectifs définis par le gouvernement), les tarifs seront revus à la baisse.

Bon à savoir : la bonification de 5 à 10 % accordée uniquement si les modules photovoltaïques étaient certifiés d'origine européenne a été supprimée en mars 2014.

Check-list avant d'installer des panneaux photovoltaïques

Investissement initial : autour de 13 k€ TTC

Pour une famille de 4 personnes, on considère qu'un équipement de 3 000 Wc de puissance est approprié. Le prix TTC est de 13 000 € approximativement hors main-d'œuvre.

Vous pouvez bénéficier de la TVA à taux réduit (10 %) si :

  • Votre habitation a plus de 2 ans.
  • Votre installation n'excède pas 3 kWc.

Si vous ne remplissez pas ces critères éligibles, la TVA sera de 20 %.

Bon à savoir : il est très probable que vous puissiez bénéficier d'aides régionales ou locales, nous ne les intégrons pas au calcul ci-dessous, car ces aides varient selon votre lieu de résidence.

Estimation du prix pour une installation de 3 KWc intégrée au bâti
- HT TTC
Matériel 11 000 € 12 000 €
Installation 2 000 € 2 400 €
Total TTC
(hors aides et subventions)
- 14 400 € environ

Important : un intermédiaire vous conseille d'investir dans des panneaux photovoltaïques et vous promet un rendement financier. Pour éviter toute arnaque, vérifiez que la proposition d'investissement a bien fait l'objet du contrôle préalable de l'Autorité des marchés financiers (AMF). En effet, toute opération sur biens divers doit s'être vue attribuer par l'AMF un numéro d'enregistrement sur le document d'information à destination des investisseurs. Cette procédure, destinée à protéger les consommateurs en garantissant la compétence de l'intermédiaire et la clarté de l'information, résulte de modifications du règlement général de l'AMF homologuées par un arrêté du 27 avril 2017.

Rentabilité : sur 10 à 17 ans selon que vous habitez dans le Sud ou le Nord

Pour calculer la rentabilité de cet investissement, prenez en compte :

  • le coût de l'installation ;
  • la location annuelle du compteur : 62 € ;
  • la quantité d'électricité que vous pourrez produire.

Ainsi, la valeur de l'électricité que vous produirez chaque année dépend de :

  • l'ensoleillement :
    • dans le Sud vous produirez entre 1 100 et 1 400 kWh par an ;
    • dans le Nord, entre 800 et 1 000 kWh par an.
  • du prix auquel vous vendez le kWh.

Le tableau ci-dessous estime la rentabilité de l'investissement. Ces chiffres n'intègrent pas les aides régionales et locales qui peuvent faire baisser significativement l'investissement initial et donc améliorer la rentabilité.

Sud de la France Hypothèse basse Hypothèse haute
Hypothèse : TVA à 10 %, panneaux solaires intégrés au bâti et puissance de 3 kC/kW 1 100 kWh/an 1 400 kWh/an
Valeur de la production (0,2617 €/kWh) 863,61 € 1 099,14 €
Investissement initial (TTC avant aides) 13 000 € environ
Retour sur investissement entre 15 et 16 ans entre 11 et 12 ans
Nord de la France Hypothèse basse Hypothèse haute
Hypothèse : TVA à 10 % et panneaux solaires intégrés au bâti 800 kWh/an 1 000 kWh/an
Valeur de la production (0,2617 €/kWh) 628,08 € 785,10 €
Investissement initial (TTC avant aides) 13 000 € environ
Retour sur investissement entre 20 et 21 ans entre 16 et 17 ans

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !